La passion de Mgr Thuan

0
15
FIGARO HISTORIQUE – L'archevêque de Saigon avait été emprisonné pendant treize ans dans des prisons communistes. Anne Bernet fait revivre dans une biographie inspirée la belle figure de Mgr Thuan.Venant d’une famille modeste d’artisans, Nguyen Van Dieu n’a pas dirigé. Cédant à l'obstination de son fils Am Thadee, l'architecte s'est rendu ce jour-là chez le mandarin Ngô Dinh Kha pour demander la main de sa fille Hiep. Ancien précepteur, ministre et ami de l'empereur Thanh Thai, cet homme était, depuis vingt ans, l'un des plus puissants du Vietnam. À la stupéfaction de Dieu, cependant, le vieux Kha accueillit la demande avec enthousiasme. La différence sociale n'était rien, à ses yeux, à côté du lien qui représentait leur appartenance commune à des familles de martyrs chrétiens du bouddhisme. De cette union est né le 17 avril 1928, François-Xavier Nguyen Van Thuan. Quand presque cinquante ans plus tard, les communistes prennent le contrôle du Sud-Vietnam, Mgr Thuan est loin d'être pour eux un simple clerc appartenant à une religion minoritaire. Il est le neveu de Ngo Dinh Diem (le fils de Kha), ancien président du Sud, assassiné avec son frère Nhu quelques années auparavant. Thuan est pour eux le dernier représentant d'une famille qui lutte depuis un demi-siècle pour obtenir l'indépendance de la France pour la France, mais qui a été encore plus marquée par son hostilité au communisme. Lui-même a multiplié les déclarations hostiles, notamment dans ses lettres pastorales en tant qu'évêque de Nha Trang. Pendant des années, il a lutté, mobilisant la générosité internationale en faveur des réfugiés, en particulier des catholiques, qui fuient la dictature du Nord par le Vietminh et se retrouvent dans la misère du Sud. Pendant huit ans, son principal souci était de préparer son diocèse à résister au communisme pour le jour – qu'il jugerait inévitable – où le Nord-Vietnam viendrait (…) En savoir plus sur Figaro.frBruno Le Maire, son Paul, une amitié est un succès dans les librairies
James Kelman, punk écossais
Le beau pari des premiers romans
Muriel Barbery, un pays étrange: poésie ou mort
Inscrivez-vous à la newsletter Le Figaro