Le domaine girondin, où l'écrivain est venu passer ses vacances, avait besoin de nouveaux travaux après la campagne de restauration de 1996. Un chantier, lancé depuis deux ans, concerne le domaine viticole et la maison.Une grosse fissure dans la cuisine, une tenture déchirée, un mur qui se penche … Le domaine girondin de Malagar, où François Mauriac passait ses vacances, a commencé deux ans de rénovation de la cave et de la maison de l'écrivain bordelais. Dans un parc de quatre hectares, la maison de l'écrivain achetée par son arrière-grand-père forme un U avec ses deux caves du XVIIIe. Il domine le vignoble autour de Saint-Maixant, à 40 minutes au sud de Bordeaux. "J'y vis trois mois par an, mais c'est à ce moment-là que je ressemble le plus", écrivait le journaliste en 1951 dans son bloc-notes. Il est venu à Pâques et pendant les vendanges. Près de 70 ans plus tard, sa maison lui ressemble encore avec "une odeur de cire et de résine" dans la salle à manger, 1966 journaux, lampes, tourne-disque, portraits de famille et son bureau sur lequel il a tant écrit. Le prix Nobel de littérature n'avait qu'à tourner la tête pour voir les vignes et l'allée de peupliers qu'il plantait.»LIRE AUSSI – François Mauriac: le militant des causes justes Après des restaurations en 1996 pour la cave rouge et le bâtiment agricole, le temps grignote la maison des fondations fragiles du XIXe siècle. Il en va de même pour le vignoble blanc, qui devrait devenir un lieu de médiation scolaire, de spectacles et de conférences. Deux anciens pressoirs à vin sont les seuls témoins du passé du vignoble, qui possédait 14 hectares de vignes jusqu’à ce que les enfants de Mauriac les vendent. En 1985, ils cèdent les bâtiments et le parc à la région pour le centenaire de la naissance de leur père. "La cave du blanc était la plus urgente, les murs menaçaient de s'effondrer. Il y a un problème de sol avec un (…) En savoir plus sur Figaro.frJacques Laurent / François Mauriac: Lettres au pouvoir
Il y a 45 ans, Le Figaro pleurait François Mauriac
Mauriac au premier post
Jean Cocteau vu par François Mauriac
1952, le prix Nobel de littérature attribué à Mauriac
Le désert de l'amour, roman de Mauriac
François Mauriac: Sartre est "un vrai homme!"
Inscrivez-vous à la newsletter Le Figaro