AULA K / BCQ Arquitectura


AULA K / BCQ Arquitectura, © Marcela Grassi

© Marcela Grassi


© Marcela Grassi


© Marcela Grassi


© Marcela Grassi


© Marcela Grassi

+ 15

  • Architectes en charge

    David Baena, Toni Casamor, Manel Peribáñez, Maria Taltavull

  • Emplacement

    Carrer Víctor Hugo, 29, 08924 Santa Coloma de Gramenet, Barcelone, Espagne

  • Catégorie

  • Surface

    110,46 m2

  • Année du projet

    2018

  • Photographies


© Marcela Grassi

© Marcela Grassi

Description fournie par les architectes. Les premiers discours des enseignants à leurs disciples ont été faits à l'abri d'un arbre. Ainsi, l'arbre était la première école, la première salle de classe. Le projet consiste à concevoir et à construire un prototype de module pour les salles de classe d’éducation à l’environnement, un espace d’apprentissage et de découverte, à installer à différents endroits du réseau métropolitain du parc de Barcelone. Il est proposé que ce soit également un habitat pour certaines espèces d’animaux, d’insectes, d’invertébrés, d’oiseaux… Il doit s'agir d’un espace ouvert vers l’extérieur; il faut que l'on puisse voir les arbres depuis la salle de classe, percevoir la lumière et ressentir le climat.

© Marcela Grassi

© Marcela Grassi



© Marcela Grassi

© Marcela Grassi

Le bâtiment est conçu comme un module préfabriqué, flexible et aussi économique que possible, capable de répondre aux différentes exigences de chaque municipalité en matière d’éducation relative à l’environnement. Par conséquent, trois modules sont proposés (services, salle de classe et pergola) qui peuvent être combinés dans différentes configurations pour répondre aux demandes de chaque site ou à la programmation des activités. Pour le prototype construit, les modules de service et de classe ont été utilisés. Il peut être adapté à n’importe quel lieu et orientation et a été construit avec des systèmes industrialisés afin d’optimiser le temps et les coûts. Sa construction, avec des modules en bois préfabriqués, est en grande partie réalisée dans l'atelier. L'assemblage du module sur le site peut être fait en quelques semaines.

© Marcela Grassi

© Marcela Grassi

Les pentes inversées de la construction permettent l'installation de capteurs solaires à plaques planes ainsi que l'utilisation de l'eau de pluie. Cette eau canalisée retourne au sol en irriguant la végétation plantée juste à côté. Certains animaux et plantes du parc vivront grâce à ce petit pavillon.


© Marcela Grassi

© Marcela Grassi