Sommet avec Trump: le train de Kim Jong-Un est entré en Chine

0
11

J-4 avant une nouvelle rencontre historique entre Kim Jong-Un et Donald Trump. Le train du leader nord-coréen est arrivé samedi 23 février en Chine, avant le deuxième sommet prévu les mercredi 27 et 28 février, avec le président américain au Vietnam.

Il n'y a aucune preuve que l'homme fort de Pyongyang était à bord. Samedi soir, l’agence de presse officielle KCNA en Corée du Nord a confirmé que le dirigeant nord-coréen avait quitté la Corée du Nord. "De hauts responsables de partis politiques, gouvernementaux et militaires adressent leurs vœux sincères à Kim Jong Un (…) et lui souhaitent un bon voyageLe convoi de chemin de fer a traversé le pont qui relie la Corée du Nord à la ville chinoise de Dandong et les journalistes sur place ont été empêchés par les forces de sécurité de s'approcher du chemin de fer. d'un hôtel donnant sur le pont même dû quitter les lieux le vendredi, en raison de "rénovations" impromptues.

Le train du dirigeant nord-coréen, ici à Beijing le 9 janvier 2019Le train du dirigeant nord-coréen, ici à Beijing le 9 janvier 2019
Crédit: STR / AFP

L’arrivée du train en Chine fait suite aux spéculations sur les préparatifs en vue de la Rencontre nord-américaine prévue à Hanoi. Pyongyang n’a même pas confirmé la participation du jeune dirigeant au sommet avec le président américain, le deuxième entre les deux hommes depuis leur face à face historique de Singapour en juin dernier.

Plusieurs sources vietnamiennes ont indiqué en privé que Kim Jong-Un, dont le voyage n'a jamais été annoncé officiellement à l'avance, arriverait en train à la gare de Dong DangFrontière de la Chine, avant d'arriver à Hanoi par la route. Voyager en train depuis Pyongyang serait pour Kim Jong-Un une odyssée de près de 4 000 km du nord au sud de la Chine, soit plus de 60 heures pour un convoi blindé dépassant péniblement 60 km / h.

L'éditeur vous recommande

Lire la suite