La valeur de la journée à Paris – MAISONS DU MONDE la plus forte baisse du SBF 120 après ses résultats annuels

0
3

(AOF) – Maisons du Monde est en baisse de 8,88% à 20,32 euros, soit la plus forte baisse du SBF 120. Le signe du mobilier et de la décoration a notamment dévoilé ses résultats annuels 2018 sous forme de prévisions sombres et prudentes pour 2019. Ainsi, l'année dernière, Maisons du Monde affiche un bénéfice net en baisse de 3,7% à 60,7 millions d'euros. L'EBITDA a augmenté de 6,6% à 148 millions d'euros. La marge de l'Ebitda s'est établie à 13,3%, contre 13,7% en 2017. Quant aux ventes, elles ont augmenté de 10% à 1,11 milliard d'euros. Dans ce contexte, un dividende de 0,47 euro par action, en hausse de 6,8%, sera proposé.

"Notre performance était parfaitement conforme aux objectifs actualisés que nous avions présentés au troisième trimestre", a déclaré Julie Walbaum, directrice générale du groupe.

Résultats globaux attendus, mais "la déception provient principalement de la génération de cash", a déclaré LCM, qui reste l'achat avec un prix indicatif inchangé à 34 euros.

Le groupe a utilisé 23 millions d'euros de trésorerie en 2018 après avoir généré 99,9 millions d'euros en 2017. Le flux de trésorerie inclut en 2018 des investissements de 45,8 millions d'euros et l'acquisition de Modani pour 36,3 millions d'euros.

Les perspectives pour 2019 ne sont également pas surprenantes. Maisons du Monde vise une croissance d'environ 10% sur l'année, de 25 à 30 ouvertures de magasins nettes et une marge d'EBITDA supérieure à 13%.

"Ces chiffres semblent toujours prudents, une prudence légitime après les différents avertissements cinglants de l’année dernière", a commenté LCM, qui indique que Maisons du Monde reste compétitif grâce à son modèle omnicanal.

Un modèle sur lequel le groupe s'appuie, notamment en investissant dans des initiatives commerciales pour stimuler la croissance future, en particulier dans les services de données, les services à la clientèle et le marketing en ligne.